religions.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

L’entreprise a une finalité économique mais également sociale, elle représente un lieu de dialogue et d’échanges. On observe que ses acteurs sont aujourd’hui, beaucoup plus fréquemment qu’avant, confrontés à la question de l’expression des convictions religieuses.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=343bcg56HOw[/embedyt]

Inscription au Petit Déjeuner

[sform]14[/sform]

Inscription aux Séminaire Intra Entreprise

[sform]19[/sform]

Objectifs

  • Rappeler les règles juridiques liées au fait religieux dans l’entreprise.
  • Informer les acteurs confrontés à la question de l’expression des convictions religieuses.
  • Répondre aux interrogations croissantes de la part des employeurs, des salariés et des représentants du personnel.
  • Éclairer, de la façon la plus pragmatique possible, l’ensemble des acteurs sur la conduite à tenir quant à l’exercice de la liberté religieuse en entreprise et à ses limites possibles.
  • Connaître les principes fondamentaux qui s’imposent dans l’entreprise en matière de faits religieux.
  • Clarifier les notions-clés telles que la laïcité, la neutralité, les libertés fondamentales.
  • Fournir des réponses face à des cas concrets tout en suggérant les attitudes permettant de favoriser la recherche de solutions consensuelles.

Pour qui

Toute personne ayant des responsabilités dans la gestion du personnel DRH, RRH, RH Responsable de site, Directeur, Chef de centre, Chef d’agence …etc.

Prérequis

Cette formation ne nécessite pas de prérequis.

Comment résoudre les questions liées à l’expression des convictions religieuses dans l’entreprise.

Première demi-journée.

  • Introduction.
  • La liberté de religion.
  • La laïcité.
  • Le principe de non-discrimination et les différences de traitement admises.
  • Le cadre spécifique en droit du travail.

Deuxième demi-journée

  • L’offre d’emploi, l’entretien d’embauche
  • L’exécution du travail
  • Le comportement dans l’entreprise

Troisième demi-journée

  • L’organisation du temps de travail
  • La vie collective

Quatrième demi-journée

  • Présentation de la base documentaire
  • Les textes fondamentaux
  • Le code du travail et le code pénal
  • Le défenseur des droits (Halde)
  • Avis et rapports
  • Jurisprudence nationale
  • Cour européenne des droits de l’homme
  • Questions/réponses
  • Conclusion de la formation. Les impératifs de chacun : comment construire son propre programme d’action.

Tarifs de formation

Les prochaines dates.

[sform]19[/sform]

Les  » +  » de la formation :

  • Diagnostic individuel.
  • Nombreux exercices filmés et repris dans une dynamique de groupe positive et exigeante.
  • Mise en pratique immédiate des techniques proposées.
  • Nombre de participants limité.

Rejoignez nous sur Facebook, bénéficiez de toutes les dernière updates de Mac Arthur


n-BOARD-ROOM-large570.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Formation Convaincre en Réunion.

Deux places restantes. Inscrivez vous dés maintenant.

[sform]5[/sform]

Plan de la formation

Tarif: 1218,00 € H.T.

Avoir de bonnes idées, c’est bien. En convaincre les autres, c’est mieux. Nous vous proposons de vous familiariser aux techniques qui vous permettront de faire passer vos idées lors de réunions.

Formation sur 2 jours (14 heures) incluant : Frais de préparation, matériel, documents et location de salle.
Non Inclus : Frais de déplacement, repas et hébergement des participants.

François Orève vous propose cette formation le 5 et 6 Décembre 2016 au coeur de Paris dans un cadre inter-entreprises. Vous serez en compagnie d’autres professionnels, ce qui vous permettra, en plus de  recevoir une formation, d’élargir votre réseau et aboutir à des nouvelles connections professionnelles bénéfiques pour votre entreprise.

Pour recevoir la newsletter Mac Arthur hebdomadaire des formations à venir, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.
[yikes-mailchimp form= »2″ title= »1″ description= »1″ submit= »S’inscrire »]

10 Conseils pour convaincre et motiver- cliquez ici

  • Limitez-vous au message clé.
    Limitez votre démonstration à l’essentiel de votre message, celui que votre auditoire doit retenir. Donnez des arguments et des exemples afin d’être le plus possible concret.
    Voir les autres conseils

Objectifs :

  • Gagner en confiance et en sérénité.
  • Maîtriser les émotions générées par ses interventions.
  • Faire passer les messages délicats pour résoudre des conflits sans provoquer de l’hostilité.
  • Prendre la parole pour négocier en situations de forts enjeux.
  • Ouvrir un dialogue constructif qui fait avancer.
  • Maîtriser les rapports de force.
  • Susciter l’adhésion et inciter à l’action.

Les  » +  » de la formation :

  • Diagnostic individuel.
  • Nombreux exercices filmés et repris dans une dynamique de groupe positive et exigeante.
  • Mise en pratique immédiate des techniques proposées.
  • Nombre de participants limité.

coach.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Bien vivre ensemble, le travail en équipe ou en binôme.

Seulement quelques places restantes. Inscrivez vous des maintenant.

Savoir établir la confiance au sein de l’équipe ou du binôme. Agir avec une intention positive.

Objectifs :

  • Instaurer un mode de fonctionnement construit sur la confiance, le respect, la complicité.
  • Développer des complémentarités de rôles, de fonctions, de compétences.
  • Développer une motivation et un apprentissage à plusieurs.
  • Être des acteurs responsables et analyser objectivement la dépendance fonctionnelle entre les différents postes.
  • Comprendre la nature de la tâche et la complexité de celle de l’autre.
  • Avoir des réactions rapides et coordonnées pour faire face à des aléas et événements inhérents à la situation de travail.

Les  » +  » de la formation :

  • Diagnostic individuel.
  • Nombreux exercices filmés et repris dans une dynamique de groupe positive et exigeante.
  • Mise en pratique immédiate des techniques proposées.
  • Nombre de participants limité.

Formation sur 2 jours (14 heures) incluant : Frais de préparation, matériel, documents et location de salle.
Non Inclus : Frais de déplacement, repas et hébergement des participants.

Mac Arthur vous propose cette formation dans un cadre inter-entreprises. Vous serez en compagnie d’autres professionnels, ce qui vous permettra, en plus de  recevoir une formation, d’élargir votre réseau et aboutir à des nouvelles connections professionnelles bénéfiques pour votre entreprise.


ob_e105e8_reunion-travail.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Formation – 25 et 26 Mai 2016
Bien vivre ensemble, travail en equipe ou en binome.

Seulement 4 places restantes. Inscrivez vous des maintenant.

[sform]7[/sform]

Plan de la formation

Tarif: 1218,00 € H.T.

Associer des personnes dans une responsabilité commune !
Formation sur 2 jours (14 heures) incluant : Frais de préparation, matériel, documents et location de salle.
Non Inclus : Frais de déplacement, repas et hébergement des participants.

François Orève vous propose cette formation le 25 et 26 Mai 2016 au coeur de Paris dans un cadre inter-entreprises. Vous serez en compagnie d’autres professionnels, ce qui vous permettra, en plus de  recevoir une formation, d’élargir votre réseau et aboutir à des nouvelles connections professionnelles bénéfiques pour votre entreprise.

Pour recevoir la newsletter Mac Arthur hebdomadaire des formations à venir, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.
[yikes-mailchimp form= »2″ title= »1″ description= »1″ submit= »S’inscrire »]

Objectifs :
– Instaurer un mode de fonctionnement construit sur la confiance, le respect, la complicité.
– Développer des complémentarités de rôles, de fonctions, de compétences.
– Développer une motivation et un apprentissage à plusieurs.
– Être des acteurs responsables et analyser objectivement la dépendance fonctionnelle entre les différents postes.
– Comprendre la nature de la tâche et la complexité de celle de l’autre.
– Avoir des réactions rapides et coordonnées pour faire face à des aléas et événements inhérents à la situation de travail.

Les  » +  » de la formation :
– Diagnostic individuel.
– Nombreux exercices filmés et repris dans une dynamique de groupe positive et exigeante.
– Mise en pratique immédiate des techniques proposées.
– Nombre de participants limité.


plpep2.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Formation – Prendre la Parole en Public : Développer son charisme.

Quelques places restantes. Inscrivez vous des maintenant.

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=Fe-sjQ9EIfE[/embedyt]
[sform]2[/sform]

Plan de la formation

Tarif: 1218,00 € H.T.

Comment acquérir plus d’aisance lors de prise de parole en public et d’efficacité devant un auditoire  !
Formation sur 2 jours (14 heures) incluant : Frais de préparation, matériel, documents et location de salle.
Non Inclus : Frais de déplacement, repas et hébergement des participants.

François Orève vous propose cette formation au coeur de Paris dans un cadre inter-entreprises. Vous serez en compagnie d’autres professionnels, ce qui vous permettra, en plus de  recevoir une formation, d’élargir votre réseau et aboutir à des nouvelles connections professionnelles bénéfiques pour votre entreprise.

Pour recevoir la newsletter Mac Arthur hebdomadaire des formations à venir, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.
[yikes-mailchimp form= »2″ title= »1″ description= »1″ submit= »S’inscrire »]

10 Conseils pour prendre la parole en public – cliquez ici

1 – Préparez-vous.
La préparation doit être double : à la fois technique et psychologique. Plus la préparation sera rigoureuse et organisée, plus les idées seront exprimées clairement.
Voir les autres conseils

Objectifs :
– Maîtriser l’ensemble de son langage : arguments – voix – posture – regard – gestuelle.
– Créer l’adhésion autour de ses idées et savoir désamorcer les résistances.
– S’exprimer avec conviction.
– Aborder sereinement ses interventions.
– Dépasser son trac et valoriser ses atouts.
– Développer l’amplitude de son impact personnel et son pouvoir d’influence.
– Développer son charisme afin d’optimiser ses interventions en réunion ou publiques.
– Prendre conscience de son image en toute confiance.

Les  » +  » de la formation :
– Diagnostic individuel.
– Nombreux exercices filmés et repris dans une dynamique de groupe positive et exigeante.
– Mise en pratique immédiate des techniques proposées.
– Nombre de participants limité.


vendeuse.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Formation – 6 et 7 Juin 2016
Les bonnes pratiques de la vente.

Trois places restantes. Inscrivez vous dés maintenant.

[sform]6[/sform]

Plan de la formation

Tarif: 1218,00 € H.T.

Savoir parler de valeur ajoutée et de retour sur investissement

Formation sur 2 jours (14 heures) incluant : Frais de préparation, matériel, documents et location de salle.
Non Inclus : Frais de déplacement, repas et hébergement des participants.

François Orève vous propose cette formation le 6 et 7 Juin 2016 au coeur de Paris dans un cadre inter-entreprises. Vous serez en compagnie d’autres professionnels, ce qui vous permettra, en plus de  recevoir une formation, d’élargir votre réseau et aboutir à des nouvelles connections professionnelles bénéfiques pour votre entreprise.

Pour recevoir la newsletter Mac Arthur hebdomadaire des formations à venir, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.
[yikes-mailchimp form= »2″ title= »1″ description= »1″ submit= »S’inscrire »]

Objectifs :

  • Éliminer le syndrome du vendeur qui n’ose parler de valeur ajoutée.
  • Instaurer dans votre vocabulaire le mot « avantage » quand vous parlez de votre entreprise, vos produits et vos solutions.
  • Avantage d’avoir un interlocuteur compétent ayant de l’expérience.
  • Avantage de votre présence sur le terrain et de votre proximité.
  • Avantage de l’accompagnement que vous apportez à vos clients.
  • Avantage d’un partenaire réactif (service client de qualité).
  • Avantage de vos solutions logistiques.
  • Avantage de vos références.
  • Avantage de votre gamme de produits et de vos solutions.

Les  » +  » de la formation :

  • Diagnostic individuel.
  • Nombreux exercices filmés et repris dans une dynamique de groupe positive et exigeante.
  • Mise en pratique immédiate des techniques proposées.
  • Nombre de participants limité.

amy-hirschi-K0c8ko3e6AA-unsplash-scaled-e1587546921166-1200x1200.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Negociateur de haut niveau : 10 conseils Le négociateur de haut niveau est d’une curiosité totale. Aucune information ne doit échapper à votre regard...


coach.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

Pour quoi ?

Le CPF a 2 objectifs :

  • Mettre la formation professionnelle au service de la compétitivité des entreprises.
  • Accompagner la mobilité interne ou externe des salariés.

C’est quoi ?

Le CPF est :

Universel. Toute personne dispose d’un CPF dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à son départ à la retraite.

Individuel. Chaque personne bénéficie d’un CPF, qu’elle soit salariée ou demandeur d’emploi.

Portable. Chaque titulaire garde le même CPF tout au long de sa vie professionnelle et quel que soit son parcours professionnel (changement d’entreprise ou perte d’emploi).

Le CPF remplace le DIF

Depuis le 1er janvier 2015, le DIF a disparu mais le salarié garde les droits acquis à ce titre. Il pourra en mobiliser le solde jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour qui ?

Le CPF est ouvert à toute personne de plus de 16 ans qu’elle soit :

  • En emploi.
  • À la recherche d’un emploi.
  • Accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.
  • Accueillie dans un établissement et service d’aide par le travail (ESAT), en tant que travailleur handicapé.

Comment est-il alimenté ?

Le CPF est alimenté en heures de formation.

Chaque période de travail génère des droits qui s’accumulent sur le compte et constituent un crédit d’heures de formation.

Le CPF est plafonné à 150 heures.

Qu’en est-il pour vous ?

Vous n’avez pas à gérer ce décompte. Le nombre d’heures de formation acquises par chaque salarié au titre du CPF est calculé automatiquement par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) directement sur le site http://www.moncompteformation.gouv.fr/

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Les formations éligibles au CPF doivent être qualifiantes ou certifiantes.

Il s’agit des formations qui sont pertinentes et utiles aux entreprises (un diplôme, un titre professionnel, une certification, un certificat de qualification professionnelle (CQP), une habilitation …).

Plus précisément, un salarié doit utiliser les heures acquises au titre du CPF pour suivre des :

  • Actions d’accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).
  • Formations conduisant à l’acquisition du socle de connaissances et de compétences professionnelles.
  • Formations validées par une certification enregistrée au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).
  • Formations validées par un certificat de qualification professionnelle (CQP).
  • Formations validées par les certifications inscrites à l’Inventaire.

Comment accompagner les salariés ?

Lorsqu’un salarié souhaite suivre une formation dont le nombre d’heures est supérieur à celui dont il dispose sur son CPF, l’employeur peut décider de l’abonder en heures complémentaires, s’il juge cette formation utile pour l’entreprise.

Comment le CPF est-il utilisé ?

Le salarié dispose librement de son CPF. Chaque salarié a accès à son CPF via un portail en ligne gratuit, géré par la Caisse des Dépôts et Consignations : www.moncompteformation.gouv.fr.

Sur ce portail, il peut consulter :

Le nombre d’heures créditées sur son CPF.

Le solde des heures acquises au titre du DIF.

Que doit faire l’employeur ?

Pour une formation suivie en dehors du temps de travail :

  • Son accord n’est pas requis.
  • L’allocation formation, qui était due auparavant au salarié, est supprimée.
  • Pour une formation suivie, tout ou partie, sur le temps de travail, l’employeur doit donner son accord sur le contenu et le calendrier de la formation.

Pour une formation portant sur l’acquisition du socle de connaissances et de compétences professionnelles ou sur des actions d’accompagnement de la VAE, l’accord de l’employeur est nécessaire uniquement sur le calendrier de la formation.

Modalités d’alimentation du CPF

L’alimentation du CPF est gérée de façon automatique par la CDC selon les règles suivantes.

Pour un salarié à temps plein

Le nombre d’heures de travail de référence pour un salarié à temps plein est fixé à 1 607 heures ou à la durée conventionnelle.

Ainsi, le salarié à temps plein acquiert :

  • 24 heures créditées sur son CPF par année de travail jusqu’au seuil de 120 heures,
  • puis, 12 heures créditées sur son CPF par année de travail jusqu’à atteindre 150 heures.

Pour un salarié à temps partiel

Les droits au titre du CPF des salariés à temps partiel ou ayant effectué une durée de travail inférieure à la durée conventionnelle ou à 1 607 heures sur l’ensemble de l’année, sont calculés proportionnellement au temps de travail effectif.

Certaines périodes d’absence du salarié sont expressément assimilées à des périodes de travail pour l’acquisition de droits au titre du CPF.

Il s’agit :

  • Des congés de maternité, de paternité, d’accueil de l’enfant, d’adoption, de présence parentale, de soutien familial.
  • Du congé parental d’éducation.
  • Des absences pour maladie professionnelle ou pour accident du travail.

Comment co-construire la formation des salariés ?

Quelle formation ? Quelle stratégie ?
Formations éligibles au CPF pouvant entrer dans la politique de formation de l’entreprise Mise en place dans l’entreprise de mécanismes d’incitation du salarié à utiliser son CPF :

  • Accompagnement du salarié vers sa formation
  • Suivi de la formation pendant le temps de travail
  • Abondement du CPF en heures complémentaires
Formations non éligibles au CPF entrant dans la politique de formation de l’entreprise Intégration dans le plan de formation
Formations éligibles au CPF n’entrant pas dans la politique de formation de l’entreprise Initiative du départ en formation laissée à la seule appréciation du salarié

Financement du CPF : Prise en charge des frais de formation

Frais de formation Règles de prise en charge
Frais pédagogiques Il s’agit des coûts facturés pour la formation suivie par le salarié, dans ou hors temps de travail.

Ils sont pris en charge au coût réel.

Cette prise en charge peut être plafonnée par décision du Conseil d’administration de votre OPCA ou par votre accord d’entreprise.

Frais annexes Il s’agit des frais de transport, des frais de repas et de frais d’hébergement occasionnés par la formation suivie par le salarié, dans ou hors temps de travail.

Cette prise en charge peut être plafonnée par décision du Conseil d’administration de votre OPCA ou par votre accord d’entreprise.

Frais de garde d’enfants ou de parent à charge Il s’agit des frais de garde d’enfants ou de parent à charge occasionnés par la formation suivie par le salarié hors temps de travail.

Leur prise en charge plafonnée ou non doit être prévue par décision du Conseil d’administration de votre OPCA ou par votre accord d’entreprise.

Rémunération du salarié en formation La prise en charge doit être prévue par décision du Conseil d’administration de votre OPCA ou par votre accord d’entreprise.

Dans tous les cas, cette rémunération est plafonnée à 50% du montant total des frais pédagogiques, des frais annexes et des frais de garde pris en charge par votre OPCA ou par votre entreprise.

 

Mobilisation du CPF :

Quand l’accord de l’employeur est-il requis ?

La formation éligible au CPF se déroule pendant tout ou partie du temps de travail du salarié La formation éligible au CPF se déroule en dehors du temps de travail du salarié
La formation est inscrite sur une liste interprofessionnelle ou de branche :

  • Certification enregistrée au RNCP
  • Formations débouchant sur un CQP ou CQPI
  • Certifications inscrites à l’inventaire de la CNCP
La formation :

  • Porte sur le socle de connaissances et de compétences professionnelles
  • Porte sur un accompagnement à la VAE
  • Est prévue conventionnellement par accords de branche, d’entreprise ou de groupe
Accord préalable de l’employeur sur le contenu et le calendrier Accord préalable de l’employeur sur le calendrier uniquement L’accord de l’employeur n’est pas requis.

Glossaire

Abondement :
Complément d’heures de formation s’ajoutant aux heures de formation inscrites sur le CPF, afin de contribuer au financement d’une formation.

CNCP
La Commission Nationale de la Certification Professionnelle a pour missions :

  • de répertorier l’offre de certifications professionnelles à travers le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP),
  • d’instruire les demandes d’enregistrement du RNCP,
  • de veiller au renouvellement et à l’adaptation des titres délivrés et d’émettre des recommandations aux établissements scolaires délivrant des certifications professionnelles.

Elle est également chargée de recenser dans un inventaire spécifique, les certifications et habilitations correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle.

COPANEF :
Le Conseil Paritaire Interprofessionnel National pour l’Emploi et la Formation est l’instance de gouvernance politique paritaire nationale et Interprofessionnelle, en matière de formation professionnelle et d’emploi.

CPNE :
La Commission Paritaire Nationale de l’’Emploi est constituée des partenaires sociaux de chaque branche professionnelle. Elle élabore notamment la liste de formations éligibles au titre du CPF pour les salariés des entreprises de la branche professionnelle.

CQP :
Le certificat de qualification professionnelle (CQP) est une certification professionnelle qui valide des capacités et compétences professionnelles mises en œuvre au sein des entreprises d’une même branche professionnelle. Le CQP établi par la CPNE de la branche professionnelle est délivré aux salariés de celle-ci.

CQPI :
Le Certificat de Qualification Professionnelle Interbranches (CQPI) est une certification professionnelle qui valide des capacités et compétences professionnelles mises en œuvre au sein de l’entreprise et qui sont communes à deux ou plusieurs branches professionnelles.

Le CQPI est mis en place lorsque ces différentes branches considèrent que la qualification concernée que la qualification concernée couvre des activités professionnelles identiques ou proches, et que les capacités ou compétences à la conduite de ces activités constituent un ensemble commun et homogène. Le CQPI établi par la CPNE de deux ou plusieurs branches professionnelles est délivré aux salariés de celles-ci.

FPSPP :
Le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels a été créé par les partenaires sociaux. Il contribue au financement d’actions de formation professionnelle concourant à la qualification ou requalification des salariés et demandeurs d’emploi.

Inventaire :
L’inventaire est destiné à référencer les certifications et habilitations correspondant à des compétences transversales exercées en situation de travail. Ex : management, anglais…

OPCA :
Les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés sont des associations à gestion paritaire chargées de collecter les fonds de la formation professionnelle permettant de financer les formations des salariés. Ils ont dorénavant une mission d’information et de conseil auprès des entreprises et doivent s’assurer de la qualité des formations dispensées.

RNCP :
Le Répertoire National des Certifications Professionnelles regroupe les diplômes et les titres à finalité professionnelle, qui y sont classés par domaine d’activité et par niveau. Les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) peuvent y être également enregistrés.

Socle de connaissances et de compétences professionnelles :
C’est la première certification professionnelle élaborée et mise en œuvre par les partenaires sociaux. Il se définit comme étant « l’ensemble des connaissances et des compétences qu’il est utile pour un individu de maîtriser afin de favoriser son accès à la formation professionnelle et son insertion professionnelle ». Il se compose de 7 domaines de connaissances et de compétences indissociables. L’acquisition du socle facilitera l’employabilité de millions d’individus.

VAE :
La Validation des Acquis de l’Expérience permet de faire reconnaître son expérience afin d’obtenir un diplôme, un titre ou un Certificat de Qualification Professionnelle. Le CPF offre la possibilité au salarié d’être accompagné dans son parcours de VAE.


entretien2.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Fiche évalué : guide de l’entretien professionnel

CPF : Compte Personnel de Formation

VAE :  Validation des acquis de l’expérience

Prévus par l’accord national interprofessionnel signé par les partenaires sociaux le 14 décembre 2013 et par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l’entretien professionnel et l’état des lieux à 6 ans concernent chaque salarié quelle que soit la taille de son entreprise.

Son objectif : Etre un moment privilégié d’échange sur votre parcours, votre vie professionnelle, vos expériences, vos possibilités ou éventuels projets d’évolution professionnelle.

En quoi consiste l’entretien professionnel ?
C’est un entretien destiné à faire le point sur votre parcours professionnel et vos perspectives d’évolution.

POUR L’ENTREPRISE, l’entretien professionnel permet de :
Connaître vos projets professionnels et vos besoins afin de favoriser votre évolution professionnelle.
Construire un plan de formation, conciliant vos attentes et les besoins de l’entreprise.
L’entretien professionnel n’est pas un entretien d’évaluation du salarié ou de fixation d’objectifs (en termes de production, de chiffre d’affaires…). Il ne se substitue donc pas aux entretiens annuels d’évaluation si ceux-ci existent par ailleurs dans l’entreprise.

A qui s’adresse l’entretien professionnel ?
Toutes les entreprises, pour tous les salariés.
Obligatoirement proposé tous les 2 ans, l’entretien professionnel doit être également proposé au salarié qui reprend son activité après une absence de longue durée :

  • Un congé de maternité,
  • Un congé parental d’éducation,
  • Une période d’activité à temps partiel,
  • Un congé de soutien familial,
  • Un congé d’adoption,
  • Un congé sabbatique,
  • Une période de mobilité volontaire sécurisée,
  • Un arrêt maladie pour affection de longue durée (au moins 6 mois), à l’issue d’un mandat syndical.

Quand doit avoir lieu l’entretien professionnel ?
Tous les 2 ans

POUR QUI ? QUAND À FAIRE
Salarié recruté avant le 7 mars 2014 Avant le 7 mars 2016 Vous propose l’entretien professionnel. À renouveler tous les 2 ans.
Salarié recruté depuis le 7 mars 2014 Dès l’embauche Vous informe du fait que vous bénéficierez au moins tous les 2 ans d’un entretien professionnel.
Date d’embauche + 2 ans Vous propose l’entretien professionnel. À renouveler tous les 2 ans.
Tout salarié À la reprise d’activité après une absence de longue durée Vous propose l’entretien professionnel.
Après 6 ans d’ancienneté dans l’entreprise

(à partir du 7 mars 2014 ou à compter de la date d’embauche)

Tout salarié À l’occasion de l’entretien professionnel Faire un état des lieux récapitulatif de votre parcours professionnel.

État des lieux récapitulatif du parcours professionnel tous les 6 ans

Tous les 6 ans, l’entretien doit inclure un état de lieux récapitulatif de votre parcours professionnel permettant de vérifier que vous avez bénéficié des entretiens professionnels et d’apprécier si vous avez :

  • Suivi au moins une action de formation,
  • Acquis des éléments de certification par la formation ou la validation des acquis de l’expérience,
  • Bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

Mise en œuvre de l’entretien

L’entretien professionnel peut être mené par le chef d’entreprise, un gestionnaire des ressources humaines, un responsable de formation, un encadrant ou toute autre personne compétente pour mener ce type d’entretien et disposant des informations nécessaires tant sur le salarié que sur l’entreprise.

Le choix de la personne chargée de conduire l’entretien professionnel est au libre choix de votre entreprise, dépend de son organisation et des moyens mobilisables. En pratique, votre employeur vous informe par une convocation individuelle à l’entretien professionnel.

Au cours de cet entretien, vous pouvez aborder les points suivants :

Votre parcours professionnel (postes occupés, évolutions constatées dans les missions, l’organisation, les outils…).
Les formations suivies, les certifications et habilitations obtenues (diplôme, titre, CQP, CACES, etc.).
Vos compétences, les difficultés éventuelles rencontrées. Vos perspectives et projets d’évolution professionnelle.

Comment vous préparer ?

Généralement, quelques jours avant l’entretien, votre employeur vous transmet toutes les indications pour bien vous préparer. Si vous détenez un Passeport Orientation, Formation et Compétences, vous pouvez le mettre à jour lors de l’entretien professionnel.

  • Faire le point sur votre situation professionnelle, les activités exercées, les expériences acquises…
  • Préparer les questions que vous souhaitez poser : Quelles sont les possibilités de formation ?
  • Comment obtenir une certification par la VAE ? Comment utiliser le CPF ?
  • Quels sont les projets, les besoins de l’entreprise, etc. ?
  • Qui est le conseiller en évolution professionnelle proche de mon lieu de travail ou de mon domicile ?

Après l’entretien

Après chaque entretien, y compris celui incluant l’état récapitulatif de votre parcours professionnel, votre employeur vous remet un document retraçant les éléments clés des échanges.

Ce document est à conserver sans limitation de durée. Il pourra vous être utile afin de compléter votre curriculum vitae, votre Passeport Orientation, Formation et Compétences, de faire une VAE, de choisir une formation ou de parler de votre parcours professionnel.

FORMATION : RÉUSSIR SES ENTRETIENS INDIVIDUELS ANNUELS

Formation Inter-entreprises sur 2 jours à Paris :
Contactez-nous pour fixer des dates.
Formation Intra-entreprise sur 2 jours :
Contactez-nous pour fixer des dates. francois.oreve@macarthur.fr – 06 07 57 57 24

Tarif formation inter-entreprises et intra-entreprise (cliquez ici)
Plan de la Formation (cliquez ici)


entretien1.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Fiche evaluateur : guide de l’entretien professionnel

Prévus par l’accord national interprofessionnel signé par les partenaires sociaux le 14 décembre 2013 et par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l’entretien professionnel et l’état des lieux à 6 ans concernent chaque salarié quelle que soit la taille de son entreprise.

Son objectif : Echanger sur les perspectives d’evolution professionnelle du salarié.

En quoi consiste l’entretien professionnel ?

Il s’agit d’un rendez-vous destiné à faire le point sur le parcours professionnel et les perspectives d’évolution de chaque salarié.

Pour l’employeur, l’entretien professionnel permet de : connaître les projets professionnels et les besoins de ses collaborateurs pour les faire évoluer, construire un plan de formation, en lien avec les attentes de l’entreprise et celles des salariés, valoriser et motiver les salariés en échangeant sur leurs parcours professionnels.

L’entretien professionnel n’est pas un entretien d’évaluation du salarié ou de fixation d’objectifs (en termes de production, de chiffre d’affaires, etc.). Il ne se substitue donc pas aux entretiens annuels d’évaluation si ceux-ci existent par ailleurs dans l’entreprise.

Quelles sont les nouveautés suite à la réforme ?

La réforme introduit 5 changements principaux en matière d’entretien professionnel :

  1. L’obligation de proposer, tous les 2 ans, un entretien professionnel à tous les salariés quelle que soit la taille de l’entreprise.
  2. L’obligation de proposer systématiquement un entretien professionnel au retour d’une absence de longue durée.
  3. L’obligation de rédiger un document dont une copie est remise au salarié.
  4. L’obligation de réaliser un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel de chaque salarié, tous les 6 ans.
  5. La création d’un abondement du CPF pour les salariés des entreprises de 50 salariés et plus qui ne respecteraient pas leur obligation légale.

A qui s’adresse l’entretien professionnel ?

Toutes les entreprises, pour tous les salariés.

L’entretien professionnel doit être également proposé au salarié qui reprend son activité après une absence de longue durée :

  • Un congé de maternité,
  • Un congé parental d’éducation,
  • Une période d’activité à temps partiel,
  • Un congé de soutien familial,
  • Un congé d’adoption,
  • Un congé sabbatique,
  • Une période de mobilité volontaire sécurisée,
  • Un arrêt maladie pour affection de longue durée (au moins 6 mois), à l’issue d’un mandat syndical.

Dès leur embauche, les salariés doivent être informés qu’ils bénéficient tous les 2 ans d’un entretien professionnel (il est conseillé de faire figurer cette information dans un document écrit, par exemple dans le livret d’accueil).

Quand doit avoir lieu l’entretien professionnel ?

Tous les 2 ans

POUR QUI? QUAND? À FAIRE
Salarié recruté avant le 7 mars 2014 Avant le 7 mars 2016 Proposer l’entretien professionnel. À renouveler tous les 2 ans.
Salarié recruté depuis le 7 mars 2014 Dès l’embauche Informer le nouveau salarié qu’il bénéficiera au moins tous les 2 ans d’un entretien professionnel.
Date d’embauche + 2 ans Proposer l’entretien professionnel. À renouveler tous les 2 ans.
Tout salarié À la reprise d’activité après une absence de longue durée Proposer l’entretien professionnel.
Après 6 ans d’ancienneté dans l’entreprise (à partir du 7 mars 2014 ou à compter de la date d’embauche)
Tout salarié À l’occasion de l’entretien professionnel Faire un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié.

Le nombre de salariés bénéficiaires de l’entretien professionnel est porté à la connaissance du comité d’entreprise (ou, à défaut, des délégués du personnel) à l’occasion de la consultation obligatoire sur le plan de formation.

État des lieux récapitulatif du parcours professionnel tous les 6 ans

Tous les 6 ans, l’entretien doit inclure un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié permettant de vérifier qu’il a bénéficié des entretiens professionnels et d’apprécier s’il a suivi au moins une action de formation, acquis des éléments de certification par la formation ou la validation des acquis de l’expérience, bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

Mise en œuvre de l’entretien

Le tableau ci-dessous dresse la liste des actions et des bonnes pratiques que nous vous conseillons de mettre en œuvre pour atteindre les objectifs visés par cette nouvelle obligation légale.

AVANT PENDANT APRÈS
PRÉPARER L’ENTRETIEN

Le temps

Planifier et préparer les entre- tiens en amont de l’élaboration du plan de formation.

Prévoir une durée d’entretien d’au moins 1 h à 1 h 30, pendant le temps de travail des salariés concernés.

Prévenir le salarié suffisamment à l’avance de la date de l’entretien afin qu’il dispose du temps nécessaire pour se préparer.

Le lieu

Choisir un lieu calme et convivial. S’assurer préalablement de la qualité de son environnement.

Passer la consigne : ne pas déranger.

La posture

Accueillir le salarié, le mettre à l’aise.

Définir les objectifs de l’entretien et ses étapes.

Conduire l’entretien.

Laisser le salarié s’exprimer. Le solliciter sur ses souhaits. Reformuler chaque fois que nécessaire.

Savoir conclure.

LES POINTS À ABORDER PENDANT L’ENTRETIEN

Étape 1 : bilan de la période écoulée

Bilan des actions de formations réalisées.

Constat de la progression du salarié dans l’emploi et dans l’entreprise.

Étape 2 : analyse des besoins Besoins de l’entreprise actuels et futurs en termes de compétences et d’emploi.

Souhaits du salarié en termes de compétences et d’évolution professionnelle.

Étape 3 : évolutions envisageables

Analyse des étapes nécessaires qui permettront d’élaborer le projet professionnel. Informer sur le conseil en évolution professionnelle.

FORMALISER, TRACER, SUIVRE

Pour formaliser et garantir une traçabilité de ce temps d’échange, cet exercice s’accompagne :

D’une convocation.

D’un compte-rendu d’entretien, signé par les deux parties. Celui-ci doit refléter les échanges lors de l’entretien et devra être réalisé dans des délais courts (maximum : 1 mois).

De la transmission des résultats à sa hiérarchie.

De l’exploitation des informations recensées.

De l’information au salarié des décisions prises à la suite de son entretien.

Les informations recueillies à l’occasion de l’entretien doivent être conservées afin de préparer les entretiens professionnels à venir et d’établir l’état des lieux récapitulatif.

ANTICIPER L’ÉTAT DES LIEUX RÉCAPITULATIF

Depuis le 7 mars 2014, un état des lieux doit être réalisé tous les 6 ans : pour un salarié présent dans l’entreprise au 7 mars 2014, avant le 7 mars 2020.

Si le salarié n’a pas, depuis mars 2014, suivi une formation et/ou obtenu une certification et/ou progressé sur le plan professionnel ou salarial : mettre en place des actions correctrices d’ici mars 2020.

L’entretien professionnel peut être mené par le chef d’entreprise, un gestionnaire des ressources humaines, un responsable de formation, un encadrant ou toute autre personne compétente pour mener ce type d’entretien et disposant des informations nécessaires tant sur le salarié que sur l’entreprise.

Le choix de la personne chargée de conduire l’entretien professionnel est fixé par l’entreprise et dépend de son organisation et des moyens mobilisables.

FORMATION : RÉUSSIR SES ENTRETIENS INDIVIDUELS ANNUELS

Formation Inter-entreprises sur 2 jours à Paris :
Contactez-nous pour fixer des dates.
Formation Intra-entreprise sur 2 jours :
Contactez-nous pour fixer des dates. francois.oreve@macarthur.fr – 06 07 57 57 24

Tarif formation inter-entreprises et intra-entreprise (cliquez ici)
Plan de la Formation (cliquez ici)


fusion.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Mac Arthur vous indique 7 conseils pour manage la fusion d'equipes. Appliquez les pour vos operations quotidiennes en entreprise


conflict.jpg


Notice: Undefined variable: dash in /homepages/46/d722194338/htdocs/wp-content/themes/txc/views/post-list-standard.php on line 75

Passer du Conflit au Dialogue : 10 conseils - Séminaires de formation Mac Arthur - Déterminez les origines du conflit - Soyez à l'écoute


Copyright Mac Arthur 2020. Tous Droits Réservés