10 conseils pour prendre la parole en public

10 conseils pour prendre la parole en public

Tarif et bon de commande formation inter-entreprises et intra-entreprise
Plan de la Formation

1 – Préparez-vous.
La préparation doit être double : à la fois technique et psychologique. Plus la préparation sera rigoureuse et organisée, plus les idées seront exprimées clairement.

2 – Répétez votre présentation
Faîtes une courte répétition de votre présentation et vérifiez le temps de parole. La répétition permet d’affiner sa présentation et de repérer les points faibles ou manquant de clarté. Cela permet surtout de prendre de l’assurance, de mémoriser son plan, de gérer le lien entre le support visuel et vos propos

3 – Gérez votre stress
N’arrivez pas à la dernière minute prenez le temps de vous imprégner du lieu où vous allez intervenir. – Relaxez-vous quelques minutes et respirez calmement pour faire descendre la pression, puis bougez en laissant tomber les épaules et secouez vos poignets. Revoyez les différentes parties de votre intervention.

4 – Captez l’attention : accrochez votre auditoire
– Travaillez vos « attaques » c’est-à-dire les premiers mots prononcés avec une voix assurée. Parlez suffisamment fort et variez les intonations. Utilisez un langage vivant avec une voix active, dynamique et souriante.
– Ayez un regard panoramique afin que chacun se sente concerné. Créez une complicité entre vous et l’auditoire.

5 – Soignez votre expression : exprimez clairement vos idées
– Clarté, concision, précision ! Votre présentation sera vivante, authentique et intéressante.
– Votre conviction passera si votre regard, votre voix, votre gestuelle ou encore votre attitude sont en harmonie avec le contenu de votre discours.

6 – Structurez votre exposé
– Bâtissez votre exposé à partir d’objectifs clairs et bien formulés. Pensez à commencer par une introduction et terminez par une conclusion sous forme de synthèse qui rappellera les principaux points de votre exposé.
– Structurez votre développement en mettant en avant les idées forces. Appuyez-vous sur des faits et alternez votre présentation de schémas, d’histogrammes ou toute autre présentation visuelle, mais sans en abuser. Tout est question d’équilibre.

7 – Bâtissez une argumentation solide
– Qu’est-ce que j’ai à dire ?
– Pourquoi je fais cette présentation ?
Ces deux questions vous permettront de réfléchir, puis de construire votre argumentation. Elle doit être percutante et permettre aux auditeurs de mémoriser les messages clés et de les utiliser par la suite en les transformant en actions.

8 – Gérez les silences
Il facilite l’intégration du message et montre le niveau de maîtrise de l’orateur. Par ailleurs, le silence ponctue le texte, lui donne de l’amplitude et permet de partager.

9 – Soyez vous-même
Ne prenez pas cette intervention comme une épreuve mais comme un plaisir. Le travail le plus important réside dans la préparation, les répétitions, la prise d’espace et la relation avec votre auditoire.

10 – Utilisez un support visuel adapté
– Les slides sont un support visuel, faites un découpage par séquences, puis construisez votre présentation à l’aide de PowerPoint
– Une idée par slide, des points clés mais pas de phrases. N’oubliez pas que ce n’est qu’un support qui a pour fonction de préparer l’auditoire et de le rendre captif à ce que vous allez développer. Donc ne les chargez pas sinon elles vont accaparer l’auditoire qui n’écoutera plus ce que vous dites.

En situation de présentation orale le plus important c’est l’orateur.